Les équipes de "Médiateurs de lutte anti-covid" déjà bien actives en Savoie

Depuis la fin du mois de février, le Sdis73 a recruté 6 sapeurs-pompiers volontaires et, cette semaine un infirmier, en CDD afin de constituer la première équipe de médiateurs anti-covid sapeurs-pompiers de la région. Cette équipe rejoint celle constituée par la Fédération française de sauvetage et de secourisme et, prochainement, celle de la Croix-Rouge.

Dans le cadre de la stratégie nationale « Tester – Alerter – Protéger » mise en place pour casser les chaînes de transmission du virus Covid-19, le dispositif « Médiateurs de lutte anti-Covid » vise à augmenter les capacités de dépistage hors des structures sanitaires habituelles, au plus près du terrain (plus nombreuses, plus rapides), pour stopper le plus rapidement possible la circulation du virus.

mediateurs atelier dépistage-800Le dispositif repose sur le déploiement d’équipes de médiateurs mobiles, formés et polyvalents afin de permettre de :

  • Augmenter significativement les capacités de dépistage dans la région,
  • Accélérer la rupture des chaînes de transmission
  • Repositionner les professionnels de santé et les secouristes sur des tâches à plus forte technicité.

Les médiateurs de lutte anti-Covid sont en mesure d’opérer sur l’ensemble des postes d’une opération de dépistage : accueil administratif (rassurer, saisie des données), prélèvement naso-pharyngé (respect des règles d'hygiène, port des EPI), analyse des tests antigéniques, lecture, délivrance de messages de prévention, orientation vers un test PCR et une structure d’appui à l’isolement, remontée des informations dans le logiciel national et auprès de la CPAM, initiation de la démarche de contact-tracing, sous la supervision d’un professionnel de santé.

Une convention signée entre l'Agence régionale de santé (qui finance le dispositif), la Préfecture de la Savoie, le Sdis73, la FFSS et la Croix-Rouge fixe les modalités d'action de ces trois équipes.

Julien Moussier, coordinateur départemental des équipes de médiateurs

J moussierintraDepuis la fin mars, Julien Moussier a été recruté au Sdis73 en CDD à mi-temps afin de coordonner les équipes de médiateurs anti-Covid. Il est affecté au groupement opérations.

Agé de 20 ans, étudiant en 2e année de licence Sciences politiques à Lyon, il affiche déjà une grande maturité et sa volonté d'engagement. Secouriste depuis 3 ans à la FFSS, il est titulaire du PSE1 et du PSE2 puis du BNSSA qui lui a permis d'effectuer deux saisons de sauveteur aquatique, une dans le privé et l'été dernier au profit du Sdis73, affecté au secteur Bourget Sud. "Cette expérience m'a permis une approche du milieu sapeur-pompier et l'esprit m'a beaucoup plu. Dans le cadre de la lutte anti-covid, j'ai pu monter l'équipe des médiateurs FFSS et toucher les domaines de la formation, de la logistique (gestion des stocks) et de l'opérationnel (contact avec les structures, organisation, accueil…)".

Sa mission de coordinateur départemental s'articule entre la réception des demandes de la part des structures extérieures, l'affectation aux différentes équipes et la détermination des organismes menant ou concourants, la gestion de la disponibilité des équipiers, le retour des organismes demandeurs et des secouristes après la prestation.

Depuis le 22 mars, Julien Moussier a été recruté par le Sdis, grâce au financement de l'ARS, afin de coordonner les équipes et faire le lien avec les interlocuteurs (voir encadré). Début avril, le département de la Savoie dispose d'une vingtaine de médiateurs de lutte anti-covid opérationnels (après avoir suivi une formation de 2 à 3 jours). Ils s'ajoutent aux 170 sapeurs-pompiers formés au prélèvement naso-pharyngé depuis le début de la crise sanitaire.

L'équipe des médiateurs a été sollicitée la première fois fin février à Val d'Isère pour une opération de dépistage massif. Depuis, les demandes, qu'elles soient de la part de collectivités (communes ou communautés de communes), de services publics (éducation nationale…), d'établissements privés (Epahds…) ou entreprises (dernièrement la SFTRF) se sont intensifiées. Une vingtaine de missions ont déjà été réalisées par les équipes FFSS et sapeurs-pompiers qui interviennent, selon les secteurs, les disponibilités et les besoins, soit de manière autonomes, soit en mixité, avec une entité menante et l'autre concourante.

Depuis la mise en place du dispositif de lutte anti-covid, environ 1400 personnes ont été testées en plus des opérations mises en place depuis l'automne comme celles menées en renfort du SDMIS à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, au profit de l’Education nationale, ou dans des secteurs sensibles dès l'apparition de clusters.

Le Sdis73 est également engagé dans les actions de vaccination:

- En interne, afin d'inciter tous les agents à se faire recenser auprès du SSSM afin de se faire vacciner.

- Conformément aux recommandations du gouvernement, les sapeurs-pompiers participent aux campagnes de vaccination des populations aux côtés des autres services (laboratoires, hôpitaux, médecins et paramédicaux…). Des opérations ont déjà été menées à Modane et Yenne, permettant de vacciner plus de 800 personnes.

Dans les semaines à venir, le Sdis73 sera associé à la campagne départementale qui sera présentée cette semaine par M. le Préfet.

Published on Apr 1, 2021