Echange d'experts sur le travail en conditions de grand froid

Pendant une semaine, les sdis 73 et 74 reçoivent 5 sapeurs-pompiers finlandais dans le cadre d’un échange d’experts sur le thème du travail et les secours en conditions de grand froid. Pôle d’excellence dans ce domaine, la Finlande a en effet développé des procédures et matériels adaptés à des températures de -15 à -20 degrés. Ils sont en retour intéressés pour connaître nos connaissances sur le travail en altitude (le point culminant de la Finlande est à 1328 mètres)

Cet échange est organisé dans le cadre d’un programme européen de protection civile avec la participation du POIA (Programme Interrégional du Massif des Alpes, programme européen qui finance en partie le projet #MUSAR Savoie Mont-Blanc).

cold condition 03022020 B Flamant (1)Il va permettre à nos deux Sdis engagés dans le processus de certification INSARAG Musar la capacité supplémentaire pour intervenir sur des chantiers d’ampleur en zones géographiques froides (effondrement de bâtiment suite à une avalanche par exemple).

cold condition 03022020 B Flamant (2)Dimanche matin, le contrôleur général Emmanuel Clavaud, directeur départemental, a ouvert cette semaine à l’école départementale du SDIS73. Le programme va permettre d’alterner des temps théoriques et pratiques, dès lundi sur le secteur de la Haute-Maurienne. Des interventions sur les thèmes du secours en montagne, de la médicalisation, de la physiologie, de la progression en montagne ou encore du matériel vont se succéder au fil des jours.

Une base de vie va être montée vers le col du Mont Cenis. Une vingtaine de pompiers des deux départements participent à ces échanges.

 

Lundi, les échanges se sont poursuivis à Modane avec la présentation de matériels et de techniques de survie au froid, les techniques de corde avec les GMSP des Sdis des deux Savoie et le rôle du médecin ou les risques de blessures des chiens avec le Dr FlorencePoulard.

L'après-midi, la douceur a contraint à annuler la sortie de cascade sur glace. Celle-ci s'est transformée en sortie via ferrata.

Mardi, matinée de travail en salle au CSP Modane avec Florence Poulard sur les maux et pathologies liés à la montagne et à l'altitude, puis sortie sur le domaine de Val Cenis. Coldcondition 04022020 BFlamant2

Dans des conditions hivernales appropriées au séminaire, exercices de secours en avalanche; sondages et recherches DVA avec les GMSP 73 et 74.


En fin de journée, les pompiers finlandais ont pu découvrir le Centre de formation et d'entrainement aux interventions en tunnels du tunnel alpin du Frejus dans une ambiance plus chaude (et tout autant chaleureuse).

Coldcondition 06022020 B Digonnet 11Pendant ce temps, le matériel pour monter une base de vie était transféré au col du Mont Cenis grâce au soutien de véhicules à chenilles du Groupement d'aguerrissement de montagne (GAM) de l'armée de terre. Trois de nos personnels y ont passé la nuit.

Cold condition 05022020 F Poulard 8Mercredi, les stagiaires ont pris la direction du refuge de l'Orgère (1935m d'altitude) pour travailler différentes techniques de secours en montagne (sondage, recherches DVA, progression sécurisée sur cordes...). Dans l'après-midi, ils sont arrivés au BoO, la base de vie au col du Mont Cenis.

Cold condition 06022020 D Hourde2La nuit s'est passée sous un magnifique ciel étoilé, offrant des paysages exceptionnels.

Jeudi, les stagiaires ont été pris en charge par l'hélicoptère de la Sécurité Civile Dragon 74 pour des manipulations héliportées. Ils ont été déposés au Fort de la Ronce. Cold condition Eva Kilvikovski 13

La matinée a été consacrée à des exercices de sauvetage et déblaiement pour toute l'équipe avec prise en charge et évacuation de victime.

Cold condition 05022020 F Poulard 3

Vendredi, dernier jour d'entrainement. Les stagiaires sont partis tôt de Modane pour se rendre dans la plus haute station d'Europe : Val Thorens.

Ils ont réalisé une course d’arêtes, sous l'encadrement du des GMSP 73 et 74, afin de les emmener à 3400 m. L'objectif était de les confronter aux effets de l'altitude dont ils ne sont pas habitués.Cold condition f desmartin 07022020 2
Ce soir, retour sur Chambéry pour le diner de clôture et dresser un premier bilan de cet échange qui s'avère déjà très interessant humainement et techniquement tant pour les finlandais que pour les équipes sauvetage-déblaiement, et GMSP des deux départements qui ont une nouvelle fois montré un beau travail commun.

Published on Feb 14, 2020